Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2010

Cyrille Brunet-Jailly

 

 

14 octobre 1962 - 27 juin 2010

 

 

IMG_1140.JPG
Alimentation Générale 2009

 

 

 

 


IMG_2937.JPG
CBJ, Christine Bauer, huile sur toile, 2010, 50 x 50 cm



 

Glenn Gould Playing the Goldberg Variations

 

Qu’est-ce que l’Alimentation Générale ?

 

Nous avons créé l’Alimentation Générale à trois (Christine Bauer, Bruno Le Bail et moi-même) grâce à l’accueil et à la générosité de la municipalité de Saint-Laurent-du-Verdon. Notre but est simple : nous croyons à l’expérience esthétique et nous souhaitons en favoriser l’accès. Nous pensons que rien ne remplace la confrontation directe avec les œuvres pour développer la sensibilité. Pour nous la sensibilité est un concept majeur, essentiel à la construction d’un soi et d’un nous. Autrement dit : développer sa sensibilité permet de se construire comme singularité sensible, comme être sensible particulier et, à nos yeux, cette construction de soi comme être sensible différent des autres en tant qu’êtres sensibles, cette expérience de soi comme corps singulier sensible est un préalable indispensable à toute idée de communauté non-grégaire. En effet, aujourd’hui, nous en faisons chaque jour l’expérience, les images et les sons des médias nous submergent et tendent à détruire en nous l’expérience sensible propre. En ce point, l’œuvre du philosophe Bernard Stiegler nous paraît indispensable. C’est pourquoi, dans l’idéal, nous souhaiterions présenter des œuvres et insister sur les pratiques qu’elles nécessitent et non discourir sur telles ou telles théories des arts. Nous ne sommes ni des marchands, ni des professeurs, ni des militants politiques. Mais nous pensons, avec Bernard Stiegler que tout ce qui est esthétique est politique, et réciproquement, que tout ce qui est politique est esthétique. Ce que nous proposons comme expérience à tous, nous l’expérimentons d’abord sur nous-mêmes et si nous posons la question de l’art nous y répondons avant tout dans nos pratiques. Le philosophe Wittgenstein soutenait que « ce que l’on ne peut dire, il faut le taire », nous pensons que « ce que l’on ne peut dire, il faut le faire. »

 

Cyrille Brunet-Jailly

Juillet 2009

 

http://regardaupluriel.hautetfort.com/alimentation-generale/

 


 

 

 

15:08 Publié dans Cyrille Brunet-Jailly | Lien permanent