Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mathias Klotz | Page d'accueil | Christine Bauer - Peinture »

22/03/2013

Robert Capa by Myron Davis

 

 

600387_352219098228547_922433054_n.jpg

Robert Capa © 1943 by Myron Davis 


Si vous avez lu la biographie de Robert Capa, vous avez vu la photo de Bob lisant dans une baignoire. Bob est venu à Washington pendant la Deuxième Guerre mondiale pour obtenir son titre de correspondant, et il m'a demandé s'il pouvait rester dans mon appartement là-bas. Je lui ai répondu : « Bien sûr, Bob ». Le matin, cependant, il se rendait dans la salle de bain avant moi et il y restait dans la baignoire une heure ou deux à lire ses livres. Pour devenir le grand photographe de guerre qu'il était, il s'était transformé pendant la guerre civile espagnole. Il s'était fabriqué un nom. Son vrai nom était Endre Friedmann. Je pense qu'il avait besoin de ce moment tous les matins dans le bain chaud pour se convertir de Friedmann en Capa. 
Je tapais sur cette porte. Je disais : « Je dois rentrer maintenant ». Il ne venait pas ouvrir le verrou. Un matin, il a oublié de le tirer. Il ne voulait toujours pas sortir, alors j'ai attrapé mon Rolleiflex avec un flash et j'ai commencé à prendre des photos. Je pense que j'ai pris deux images, l'une d'elle que j'ai envoyée à son frère Cornell Capa après la mort de Bob avec ma lettre de condoléances. Cornell l'a utilisée dans Robert Capa, a Biography de Richard Whelan, mais la raison pour laquelle cette photographie existe, c'est que c'était le seul moyen que j'avais pour faire sortir Bob du bain.

(Interview du 28 octobre1993. Extrait de : John Loengard, LIFE Photographers: What They Saw, Boston, A Bullfinch Press Book, 1998)

http://lejournaldelaphotographie.com/archives/by_date/201...

 

17:09 Publié dans Photographe, Robert Capa | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.